Vous êtes ici : Accueil > Toutes les actualités > Le Marché de Gros de Caen

Le Marché de Gros de Caen

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page
Le Marché de Gros de Caen, un lieu privilégié pour la rencontre entre fournisseurs et acteurs professionnels de l’alimentation locale

Un lieu privilégié pour la rencontre entre fournisseurs et acteurs professionnels de l’alimentation locale.

Le Marché de Gros de Caen dit « Les Halles de Caen », situé sur la Presqu’île depuis 50 ans, est un lieu de commercialisation privilégié de fruits et légumes pour les acheteurs professionnels. Son rôle et son fonctionnement sont de moins en moins connus des «nouveaux» producteurs mais également des «nouveaux» artisans et commerçants normands.

Quelles sont les perspectives d’avenir pour le Marché de Gros sur notre territoire et quelle est la place pour la production locale du Calvados dans son développement ?

Qu’est-ce qu’un marché de gros ?

Un marché de gros permet de regrouper sur un seul site l’approvisionnement (production agricole), la distribution/ commercialisation (professionnels de l’alimentation de proximité) et les intermédiaires (logisticiens, grossistes).

Un marché de gros peut être assimilé à une centrale d’achat « du frais » pour les commerces de proximité : restaurateurs, primeurs, commerçants ambulants, fleuristes, artisans mais aussi Grandes et Moyennes Surfaces et restauration collective. « Rungis » est le plus connu d’entre eux pour sa localisation aux portes de Paris, sa taille (234 ha), l’étendue de sa gamme (1 200 entreprises) et son envergure internationale.

La gestion des marchés de gros peut se faire sous forme publique (par une société d’économie mixte ou directement par la collectivité) ou privée.

Une Fédération des Marchés de Gros existe sous forme d’association professionnelle à laquelle peuvent adhérer les marchés de gros publics et privés de France. La mission de la Fédération est de développer le réseau des marchés, de coordonner les projets des marchés de France (innovation, adaptation et modernisation) et de défendre l’intérêt des marchés de gros auprès des pouvoirs publics.


Aujourd’hui, l’un des chevaux de bataille de la fédération est de communiquer sur le rôle incontournable des marchés de gros dans les projets de développement de l’alimentation de qualité et de proximité dans les territoires. A noter qu’à ce jour, la Fédération recense 4 300 producteurs sur les marchés de gros adhérents.

Le Marché de Gros de Caen : une activité historique à pérenniser et une dynamique de projets à engager

En 2014, une SARL de 7 grossistes actionnaires a été créée pour assurer la gestion du Marché de Gros (SARL MGAC). Ce marché de gros privé, adhérent à la Fédération depuis peu, emploie 5 salariés.
Contrairement à d’autres marché de gros, jusqu’à aujourd’hui l’activité de livraison/ transaction a été exclusivement centrée sur les fruits et légumes.

Le Marché de Gros, ouvert du lundi au samedi midi sur des amplitudes horaires de 4h30 à 17h en fonction des jours, réunit 7 grossistes, 4 producteurs locaux (maraîchers), négociant en champignons, négociant en emballage et service de restauration.

Le Marché de Gros de Caen c’est :

  • 27 M€ de chiffre d’affaires HT
  • 27 000 tonnes de produits écoulés
  • 460 clients servis « sur place » (hors clients qui se déplacent sur le marché mais qui sont livrés ultérieurement)

Dans les années à venir, d’autres filières pourraient avoir leur place : viandes, marée, produits laitiers et fournitures de boulangerie. Les responsables du Marché de Gros sont en contact avec la Chambre d’agriculture pour développer la présence de producteurs locaux en produits conventionnels et biologiques sur ces différentes filières dont les fruits et légumes.

Pour lutter contre le gaspillage alimentaire, le marché a organisé le 14 mars 2017, la première récupération de fruits et légumes invendus, avec l’aide du relais SOLAAL Normandie et grâce à la générosité des producteurs et grossistes normands. Au total, 317 kg de poireaux et 53 kg de kiwis ont pu être donnés à la Banque Alimentaire.

L’antenne locale des Restos du Coeur a pris le relais le 21 mars et a ainsi récupéré 140 kg d’oignons et 4 kg de carottes. Un roulement hebdomadaire est prévu afin que le Secours Populaire puis la Croix Rouge puissent bénéficier également des produits.

Dans la continuité de la mise en place du tri des différents déchets (cartons, plastiques…), le Marché de Gros a mis en place un partenariat avec un exploitant du sud de Caen pour la prise en charge des déchets organiques par la méthanisation et par le compost.

Les 5 200 m2 de bâtiment sont vieillissants et situés sur un terrain de 21 000m2 concerné par un projet d’urbanisation, une réflexion est donc en cours avec les élus pour un déménagement du Marché de Gros dans l’agglomération.

Un projet de déménagement et d’élargissement de la gamme de produits frais disponibles

Ce transfert est l’occasion pour ses responsables d’identifier de nouveaux opérateurs souhaitant intégrer les futurs locaux du Marché de Gros, au-delà des fruits et légumes, afin de mieux dimensionner les nouveaux aménagements et le rendre ainsi encore plus attractif pour les clients.

Développer l’offre en production locale, un enjeu pour le développement des circuits de proximité professionnels

Situé sur un bassin de consommation important, renforcé au printemps et en été par l’affluence des touristes, une présence accrue de producteurs pourrait compléter la gamme et les volumes des 3 producteurs actuellement présents.

Pour un producteur, être présent sur le Marché de Gros de Caen c’est :

  • vendre/négocier ses produits aux divers acheteurs professionnels se déplaçant sur le marché de gros aux horaires d’ouverture du marché,
  • engager des échanges privilégiés avec les 7 grossistes présents pour vendre ses produits aux grossistes ou leur acheter un complément de gamme pour la vente à la ferme ou sur les marchés,
  • vendre ses produits « en saison » et ne pas perdre les clients qui trouveront un produit en remplacement auprès des grossistes hors saison,
  • profiter de la communication réalisée par la SARL pour attirer une multiplicité de clients.

Plusieurs options sont proposées aux producteurs : être présent individuellement sur le carreau de producteurs, être présent collectivement avec un « box fermier » tenu par plusieurs producteurs.

A l’heure où le développement des circuits de proximité est un enjeu pour les territoires, ces marchés sont des lieux privilégiés de proximité urbaine pour conserver et développer une logistique locale. L’objectif est donc de réunir en un seul lieu une large gamme de produits, notamment locaux, de répondre aux attentes des professionnels de l’alimentation du territoire et de favoriser les liens entre production agricole et grossistes.

Visite des producteurs normands

En partenariat avec la Chambre d’agriculture, une vingtaine de producteurs ont visité le marché de gros en avril dernier. Un temps d’échange avec les responsables de la SARL a été organisé afin d’identifier les freins et les leviers à l’arrivée de nouveaux agriculteurs sur le Marché de Gros. La relation complémentaire avec les grossistes, l’intérêt de modifier des horaires pour s’adapter aux activités agricoles et pour favoriser les ventes sur des créneaux plus courts ainsi que les tarifs du carreau actuel et du futur carreau ont été abordés.

Si ce débouché vous intéresse ou si vous souhaitez obtenir le compte rendu de la visite, contactez-nous.

Pour aller plus loin : http://www.marchedegros-caen.fr/

 

Abonnez-vous !