Vous êtes ici : Accueil > Toutes les actualités

Actualité

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

Azote en sortie d’hiver : fractionnement de nouvelles règles

Les règles de fractionnement des apports d’azote sont modifiées par le 6e programme d’actions de la Directive Nitrates. Voici les pratiques à respecter, en février et mars, en zone vulnérable.

Apports en février limités pour colza et céréales

Du 1er au 28 février le cumul des apports azotés de produits de type II (lisiers, fumier de volailles,...) et d’engrais azotés de synthèse est plafonné à 80 kg N efficace/ ha sur colza et à 50 kg N efficace/ha sur céréales. Ces produits sont interdits avant le 1er février.

L’azote efficace des produits organiques se calcule en multipliant la quantité d’azote apportée par un coefficient qui dépend du produit (voir tableau ci-contre). Exemple d’un lisier de porcs dosant 3 kg N/m3 épandu à 30 m3/ha sur blé en sortie d’hiver : azote apporté = 3 x 30 = 90. Le coefficient est de 0,45, l’azote efficace est 90 x 0,45 = 40 kg N efficace/ha.

Pour les engrais de synthèse, on considère que l’azote efficace = l’azote apporté.

Apports en mars pour toutes cultures

Du 1er au 31 mars sur toute culture y compris les prairies, la dose d’azote d’engrais azotés de synthèse est plafonnée à 120 kg N/ha par passage, sauf sur betteraves où le maximum est de 150 kg N/ha. Il n’y a pas de maximum pour les produits organiques.

Exemples de coefficients d’équivalence-engrais pour des épandages en sortie d’hiver sur céréale d’hiver

Produit organique de type IICoefficient d’équivalence-engrais
Boue urbaine liquide0,30
Lisier de bovins, purin de bovins, lisier de veaux, lisier de porcs, fumier de volaille, fiente de volaille, digestat brut de méthanisation agricole0,45
Fraction liquide de digestat de méthanisation agricole0,65



Dans tous les cas, la dose apportée doit être inférieure ou égale à la dose totale d’azote raisonnée pour la culture (calcul par méthode du bilan ou dose plafond).

Attention au froid

Depuis l’automne 2016, les engrais azotés et lisiers sont interdits sur sol gelé y compris seulement gelé en surface. Seuls les fumiers compacts, les composts d’effluents d’élevage et les produits organiques solides visant à empêcher l’érosion sont autorisés. Sur sol enneigé (entièrement couvert de neige), l’ensemble des fertilisants azotés est interdit.

Isabelle Diomard - 02 31 70 25 30

 

Abonnez-vous !