Vous êtes ici : Accueil > CULTURES > Phytosanitaires > Glyphosate usages et alternatives

Glyphosate usages et alternatives

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

Travailler les alternatives vers l’indépendance

De nombreuses préconisations sur le bon usage du glyphosate et des propositions de solutions alternatives à tester et à adapter chez vous.

"La France et l’Union européenne affichent leur volonté de se passer du glyphosate d’ici 3 à 5 ans, tout en sachant que ce produit reste sans équivalence actuellement dans la gamme des herbicides. Il est donc essentiel de travailler les alternatives qui nous rendront plus indépendants de cette molécule, tout en continuant à mieux raisonner son utilisation dans cette phase de transition.
En engageant ces évolutions, vous participerez activement à cette transition agro-écologique que nous vivons aujourd'hui. En recherche du meilleur équilibre d'efficacité économique, environnemental et social, il est important que chacun y trouve sa voie en adoptant la stratégie la plus pertinente à son système de production et aux problèmes rencontrés."

JP PREVOST, Président de la Commission Régionale Production Végétale Agronomie des Chambres d'agriculture de Normandie

 

Une centaine de tonnes en Normandie

Sur les 8 800 tonnes de glyphosate utilisées en France, près de 85 % sont liés à des usages agricoles  La Normandie reste utilisatrice limitée avec une centaine de tonnes chaque année (d’après les déclarations de ventes annuelles).

Des techniques alternatives à mettre en œuvre

  • La maîtrise des adventices sans glyphosate passera d'abord par la mobilisation de leviers agronomiques comme la mise en place de rotations longues, avec alternance de cultures d’hiver et de printemps, évitant ainsi la spécialisation de la flore.
  • Le travail du sol, en particulier le labour (régulier ou par alternance) a montré son efficacité à maintenir le capital propreté des parcelles, voire à le restaurer en cas de salissement excessif suite à des échecs de désherbage.
  • Le faux semis particulièrement efficace contre les graminées. Cette technique nécessite d’être répétée dans une même interculture et sur plusieurs années.
  • Pour les techniques culturales simplifiées, comme le semis direct et le semis direct sous couvert, des innovations restent à trouver.

En l’absence de tout travail du sol, le glyphosate reste nécessaire tant qu’il n’a pas de solution alternative disponible efficace, cependant l’utilisation d’une dose modérée est possible.

Nombreuses préconisations sur le bon usage du glyphosate et des propositions de solutions alternatives à tester et à adapter dans les exploitations agricoles. Au sommaire :

  • Substance active, quelle utilisation du glyphosate ?
  • Glyphosate : avant tout un antigraminées
  • La maîtrise des adventices passe d'abord par les leviers agronomiques
  • Glyphosate et techniques culturales simplifiées : des innovations à trouver
  • Quand le glyphosate se retrouve dans l'eau
  • Adapter la dose en fonctio de l'adventice et de son stade
  • Nombreux usages et des solutions alternatives
  • La gestion en rang en arboriculture : quelles solutions ?
  • Obligation de respecter une zone non traitée (znt) de 5 m minimum