Valorisation des coquilles sur les terres agricoles

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

Le Président de la Chambre d’agriculture a signé la charte d’usage ValCoqAgri le 25 février 2015, avec notamment Normandie Fraîcheur Mer et le Comité Régional de la Conchyliculture.

Cette charte vise à valoriser les coquilles d’huîtres, Saint-Jacques, pétoncles… issues de la pêche et de la conchyliculture, sur les terres agricoles. La charte donne des recommandations concernant la
nature des sous-produits coquilliers valorisables, leur mode de stockage, le broyage des coquilles, leur transport, l’utilisation sur les terres agricoles, le suivi de la qualité du sous-produit et les conditions d’organisation. Le stockage sur terre agricole est possible à conditions de respecter notamment une distance suffisante vis-à-vis des routes, des habitations et des points d’eau. Au champ, les doses d’apport recommandées par la charte sont de 15 à 30 tonnes par hectare, tous les 5 à 7 ans.
Effet positif de l’épandage de coquilles broyées sur le pH du sol Par ailleurs, les essais mis en place par les Chambres d’agriculture dans le Calvados et dans la Manche ont montré un effet positif de l’épandage de coquilles broyées sur le pH du sol. Les conditions d’organisation préconisées dans la  charte sont :

  • sous-produits coquilliers mis à disposition gratuitement par les fournisseurs et mise à disposition des bennes par les fournisseurs, lorsque le stockage des sous produits est effectué de la sorte.
  • prise en charge du transport et de l’épandage par les agriculteurs, situés dans un rayon optimum de 15 km.

Dans le Bessin, les quantités de coquilles sont évaluées à 1 100 tonnes par an à Grandcamp-Maisy (soit 40 à 75 ha d’épandage), 600 tonnes par an à Port en Bessin (soit 20 à 40 ha d’épandage) et 120 tonnes à Asnelles-Meuvaines (soit 4 à 8 ha d’épandage). Sur ces secteurs, les schémas de gestion des sous-produits coquilliers sont en cours de mise en place. La production de coquilles est concentrée sur les mois d’octobre à janvier, le sous-produit est donc disponible plutôt pour des apports de printemps.

Contact

Besoin d'informations ?
Un conseil personnalisé ?

Isabelle DIOMARD

Responsable d'équipe Environnement - Agronomie

Tél : 02 31 70 25 30

TELECHARGER

Charte d'Usage ValCoqAgri

ValCoqAgri, ou comment Valoriser les sous-produit Coquillers des filières pêche et conchyliculture en amendement calcique Agricole en Basse-Normandie

Actualités